Institutions internationales et établissements publics français



Le groupe "plasmas" entretient des relations suivies avec les grands organismes français et européens en lien avec son activité.




L'Agence Spatiale Européenne (ESA) est un partenaire essentiel puisqu'elle oriente les grands programmes spatiaux à l'échelle européenne. Certains de ces programmes impliquent des entrées d'engins spatiaux dans les atmosphères planétaires que ce soit la Terre pour les missions orbitales ou de retour d'échantillons ou d'autres planètes pour des missions d'exploration. L'ESA finance la recherche à travers des Programmes de recherche technologique (TRP) réunissant des laboratoires européens et des industriels. Elle assure également une animation scientifique à travers des ateliers (workshops) dans lequel des membres du groupe sont fortement impliqués.


   En savoir plus ...




Au niveau national, c'est le Centre National d'Études Spatiales (CNES) qui soutient la recherche dans le domaine des entrées atmosphériques. Ce soutien prend majoritairement la forme de financements de thèses et de post-docs. Le groupe est par ailleurs associé à la réflexion sur la mise en œuvre de certains programmes.


   En savoir plus ...



Le Commissariat à l'Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEA) est en relation avec le groupe plasma à la fois à travers le projet ITER pour l'étude des plasmas de bord des tokamaks (ainsi que leur diagnostic par jet d'atomes et leur interaction avec les parois du réacteur étudiée par impact laser), et aussi par l'intermédiaire du centre CESTA pour l'étude des entrées atmosphériques de missiles balistiques. Le CEA est associé aux groupes "plasmas" dans des projets soumis à l'Agence Nationale de la Recherche.


   En savoir plus ...



Le quatrième partenaire institutionnel auquel est régulièrement associé le groupe "plasmas" est l'Office National d'Études et Recherches Aérospatiales (ONERA)essentiellement sur la thématique "Entrée atmosphériques" mais également pour l'étude des conséquences du foudroiement des avions. Dans le cadre des programmes lancés par l'Agence Nationale de la Recherche, l'ONERA et le groupe "plasmas" ont travaillé en commun sur le rayonnement des gaz à haute enthalpie.


   En savoir plus ...


Partenaires industriels





Les plasmas ayant au CORIA une origine uniquement électrique, il est naturel qu'une entreprise comme Électricité de France (EDF) s'y intéresse. Cet intérêt se concrétise dans l'étude des arcs électriques dont les effets peuvent être destructeurs dans les installations électriques. Les arcs peuvent cependant être également utilisés comme vecteur d'énergie comme par exemple pour découper un matériau ou pour souder. La connaissance du flux énergétique réellement transmis lors d'un soudage par technologie TIG (Tunsgsten Inert Gas) est un enjeu d'importance pour EDF en lien avec les problèmes de fissuration à chaud.


  En savoir plus ...




Les activités du groupe plasma dans le domaine de l’interaction plasma / matériau de protection thermique ont amené de nombreux échanges avec ASTRIUM filiale du groupe EADS. L’établissement de Saint-Médard-en-Jalles possède des souffleries du même type que celles utilisées au CORIA où sont réalisés des tests de matériaux et des mesures enthalpiques. Le groupe "plasmas" développant quant à lui des diagnostics dans la phase gazeuse, la complémentarité des approches est évidente. Le groupe "plasmas" cherche à approfondir cette coopération en particulier dans le domaine des matériaux céramiques et dans le futur des matériaux ablatifs.


  En savoir plus ...



Sur le même thème des discussions sont en cours avec THALES Alenia Space pour participer à leurs activités dans le cadre du programme Exomars comprenant une sonde devant pénétrer l’atmosphère de Mars.


  En savoir plus ...



Les recherches naissantes sur l’interaction biomasse / plasma de CO2 conduisent à rechercher des partenariats industriels avec des entreprises à même de développer des prototypes à partir des résultats obtenus en laboratoire. Dans ce cadre, des contacts ont été établis avec VEOLIA Environnement qui travaille à l’amélioration des procédés actuels de gazéification. Les premiers résultats scientifiques devraient permettre de concrétiser cette collaboration probablement sous la houlette de l’Agence Nationale de la Recherche.


  En savoir plus ...



Principales collaborations scientifiques


Hors France :




En France :





Ce site a entièrement été élaboré par des étudiants de l'IUT de Rouen (76) en Services et Réseaux de Communication.
L'équipe plasma du laboratoire CORIA souhaite remercier :
- Marie Godard pour les vidéos et photos qui alimentent le site,
- Lénaïc Moroni pour la création du site web et
- Thomas Richard pour l'inclusion du web-docu.
Nous remercions également les encadrants :
- Gregory Chaudemanche pour avoir supervisé ce projet et
- Olivier Gautier pour son implication lors des tournages.


MG LM TR © - Tous droits réservés - Administration